La Franc-maçonnerie ?

Qu’est ce que la Franc-maçonnerie ? Si vous êtes venu sur ce site c’est sans doute pour avoir des réponses aux questions que vous vous posez sur cette institution née quelque part en Ecosse mais dont la forme actuelle trouve son origine à Londres au début du 18e siècle.

Plutôt de que de vous faire un cours savant et forcément incomplet, car il existe aujourd’hui une multitude de pratiques maçonniques, au point même qu’il faudrait parler plutôt « des franc-maçonneries », nous avons choisi de vous donner notre vision de la Franc-maçonnerie, celle que nous pratiquons chacun dans nos loges.

Réponse des membres du forum

« Difficile de répondre à cette question au final. Pour moi la FM est avant tout une école de la diversité. Des gens de tout âge, de toute situation professionnelle, de toute religion, de toute couleur de peaux et mais aussi de toute classe sociale, même si il faut bien le reconnaître les classes populaires ne sont pas majoritaires (question de coût et de temps), se retrouvent dans un même lieu et travaillant avec une méthode semblable. Car la FM est avant tout une méthode d’approche du monde. On y cultive le goût de la différence, le respect des autres et d’une certaine manière, on s’y découvre pour ensuite essayer d’être au mieux meilleur, au pire différent. La méthode quant à elle passe par l’habitude de l’écoute, la prise de hauteur et la sensibilisation à l’existence de différents niveaux de compréhension. En effet avec le temps qui passe et la répétition des réunions mensuelles (ou bi-mensuelles), on réalise alors qu’un mot, une phrase, une idée prend une autre tournure ».
Nobody

La franc-maçonnerie est souvent définie comme « Un système particulier de morale, enseigné sous le voile de l’allégorie, au moyen de symboles. »…vaste programme et qui ne parlera pas beaucoup aux non-maçons, j’en conviens ! Il n’en reste pas moins que les allégories et les symboles ont une place prépondérante en franc-maçonnerie et que c’est par eux et grâce à eux que le travail se fait. Oui mais quel travail ? Succinctement, on peut le résumer par l’idée de s’améliorer et de tendre à améliorer la société. Parfois il est dit que la franc-maçonnerie transforme, pour ma part je préfère dire, plus modestement, qu’elle permet de développer ce que nous avons de meilleur en nous grâce aux parenthèses de quiétude que sont les tenues (réunions maçonniques) et les moments que nous consacrons, à titre individuel, au travail maçonnique (lecture, rédaction d’exposés, réflexion personnelle…). Ceci est le noyau de la franc-maçonnerie mais, pour moi, ce qui donne toute sa saveur au fruit c’est la fréquentation d’hommes et de femmes que nous n’aurions probablement jamais connus sans la maçonnerie, ce que j’aime qualifier de « rencontres improbables ». La diversité des personnalités comme des opinions et des centres d’intérêt partagés dans un climat bienveillant agissent autant sur notre potentielle amélioration que le travail personnel que nous faisons dans et en dehors de la loge (local maçonnqiue). La franc-maçonnerie peut parfois nous lasser de façon passagère mais certains maçons font que l’on continue son chemin malgré tout !
Fantômette