Yaka

Toujours le même refrain

Refrain : “La Franc-Maçonnerie est une société humaine, on y trouve de tout du pire comme du bon.”

Paf, ça s’est dit !

On est des fois étonné de voir des frères ou des sœurs se prendre le chou pour des raisons diverses. Cela peut même finir en explosion au sein de le loge et l’on voit une partie de ses membres claquer la porte du temple.
Et la Fraternité, bordel !

“Mais c’est quoi ça ? Vous beuglez que les maçons ne jugent pas et doivent accepter que l’autre puisse avoir un point de vue différent … et vous flinguez allègrement une loge par divorce aux forceps.”
C’est peut-être une forme de Fraternité que de quitter un environnement en crise afin d’apaiser les clans en dispute.
(Refrain)

C’est pareil sur l’internet maçonnique. On ne se gêne pas à y dénoncer les travers des uns et des autres en jetant en pâture nos défauts aux profanes.
Certains blogues sont jugés polémiques, car souvent en guerre contre certaines obédiences. Mais, si tout roulait sans problème sans que certains d’entre nous ne soient atteints de cordonite aigüe, y aurait-il encore à polémiquer ?
(Refrain)

Le pire dans ces blogues est souvent dans les commentaires où des frères et des sœurs s’engueulent par réponses alternées, montrant au reste du monde qu’il n’y a pas UNE Franc-Maçonnerie, mais DES Francs-Maçonnerie. Que l’image d’un groupe dit de réflexion est fortement écornée et que le public profane doit bien se marrer en lisant les fils de discussion.
(Refrain)

Et pourtant, et pourtant … notre méthode de prise de parole nous apprend à dépassionner les débats, à réfléchir avant de l’ouvrir, de ne s’exprimer qu’une fois et à son tour.
“Mais mon très cher Frère, ce que tu expliques est la règle en loge ; ici on est sur internet” .
Ah bon ? On ne serait maçon que deux ou trois heures par semaine ? On perd ses valeurs et son sang-froid une fois hors du temple ?
La spontanéité, pour ne pas dire l’immédiateté que l’on s’impose pour répondre le premier sur les blogues ou les réseaux sociaux biaisent totalement la réflexion.

Un échange autour d’une table pour répondre à ces sujets serait fort différent, ne fût-ce que par la présence physique de l’autre, par ses attitudes non verbales et par la proximité. Derrière son écran on devient différent, on doit marquer son territoire en pissant des phrases que l’on ne dirait pas en loge.
(Refrain)

Alors, chers amis profanes, vous ne pourrez vous faire réellement une idée de la maçonnerie qu’en rencontrant assez de maçons aux idées différentes et en n’ayant pas peur de partager vos arguments. Tout en sachant que ceux qui sont en face de vous en on peut-être d’autres (des arguments) et que cet ensemble de points de vue ne peut que tous nous enrichir.
(Refrain)

Ne vous laissez pas dérouter par quelques gueulards qui estiment détenir la science infuse et qui écrivent en gras et en majuscule pour bien enfoncer leurs suprêmes visions.
Certes, ce sont des maçons, oui, ils ont été initiés, mais le temps a peut-être érodé les principes pour lesquels ils se sont battus un jour.
(Refrain)

Yaka

Pour réagir ou commenter, rejoignez sur le forum, c’est par ICI