Clio

Une tenue

Vendredi 17h

fin de semaine, déjà…je jette un coup d’œil à l’extérieur, c’est tout gris.. Même ici dans le sud, il fait froid , c’est dire si on peine à croire au réchauffement climatique. Ah et puis c’est vrai, ce soir il y a Tenue, il va falloir que je sorte ! en plus c’est l’anniversaire de mon homme, et je vais même pas pouvoir lui mitonner un bon petit dîner pour fêter cela !! avant une soirée cool au coin de la cheminée devant notre série préférée…

Franchement, pas envie…mais pas envie…

Qu’est-ce qu’on va avoir…voyons ce que nous a envoyé notre Frère Secrétaire …Une chance que ce soir je n’ai pas trop de travail comme Orateur, pas de cérémonies.Bon ça va ça ne sera pas trop long ; et puis la Sœur xx qui planche, ça devrait être intéressant et bien tourné.

Je vais me prendre un petit café, et manger une pomme, on ne se mettra pas à table pour es agapes avant 23heures. Voilà, j’enfile ma tenue de circonstance, pull blanc – il peut faire frais- jupe, collant et veste noirs, ma petite écharpe bleue pour égayer par un peu de couleur, une tenue maçonnique , c’est pas un enterrement ! Mais j’aime me préparer ainsi à vivre en dehors de l’espace et du temps…

J’ai mon tablier et mes gants, ma mallette , avec dedans mes « bibles «  , Constitution Internationale et Règlements Généraux ; ma monnaie, pour le Tronc de la Veuve ; C’est parti !

Samedi 1h…

Mon mari et Frère ( pas couché, des fois que sur mes 25km de trajet, je rencontre un problème): 

«  Alors ? c’était comment ce soir ?
Super !!! Une Tenue bien rythmée, pas de temps mort, mais une ambiance à la fois concentrée et sereine.
– Et les planches ?
Franchement, ça m’a ouvert des perspectives sur le sujet. Beaucoup de prises de paroles courtes très ouvertes. Et les frangins frangines, ça m’aurait manqué de ne pas les retrouver ce soir, on a bien ri pendant les agapes. Bon la prochaine fois je prépare le plat principal, pour 40…tu as des idées ?

On en aura ! Donc ravie d’avoir affronté la nuit et le froid, comme d’habitude !

Et oui, peut-être pas comme d’habitude, non, mais comme il peut arriver parfois, même aux plus sérieux, passionnés, convaincus, il y a des soirs où il faut se mettre des coups de pieds où je pense, pour quitter le confort de son chez soi, et aller faire ce que je me suis engagée à faire , par serment, devant tous les Sœurs et Frères : travailler en Loge.

C’est quelque chose qu’il faut avoir bien présent à l’esprit quand on décide d’entrer en Franc-Maçonnerie : sauf cas de force majeure, il faut être assidu, pour que la Loge, organisme sensible, puisse vivre et pour que ses membres profitent au mieux du travail mis en commun. La méthode maçonnique, quel que soit l’Obédience ou le Rite, c’est travailler pour soi avec les autres. Il faut donc que ces autres soient présents. Donc que nous-même soyons là, attentifs et actifs, pour un moment hors du monde profane.

Clio

Pour réagir ou commenter, rejoignez sur le forum, c’est par ICI