Tous les articles par Nobody

Du rêve à la réalité

Ça y est ! Votre lettre de candidature est postée et vous attendez impatiemment que l’on vous contacte pour, enfin, devenir franc-maçon. Cette période d’attente est propice à tous les rêves. Vous ne pouvez vous empêcher d’imaginer votre arrivée dans une loge, la rencontre avec vos futurs frères et/ou sœurs, leur bienveillance, la haute volée des débats passionnés auxquels vous allez assister etc

Et plus l’attente est longue, plus l’imaginaire va construire un monde maçonnique idyllique. Mais…ben oui, il y a un « mais » dans cette histoire. La franc-maçonnerie, toute passionnante que soit l’aventure, n’est qu’une parcelle d’humanité, une sorte de zoo dans lequel évoluent les mêmes espèces à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Mon propos n’est pas de vous décourager, je suis maçonne et j’adore ça ! Mon propos est de vous prévenir contre une disproportion possible entre l’attente et la réalité.

Vous pensez que vos travaux vont changer le monde ? Que les députés attendent impatiemment l’avis des maçons pour voter une loi ? De telles choses ont existé, il y a bien longtemps maintenant, mais de nos jours l’avis des maçons est aussi important pour nos dirigeants que celui de l’amicale des boulistes. Peu importe ceci dit, vos travaux intéresseront surement vos frères et sœurs et vous prendrez du plaisir à chercher, à les rédiger et à en débattre, c’est bien le principal.

Vous attendez avec fébrilité une méthode pour vous transformer, vous révéler enfin ? Bien des allégories maçonniques font référence à cette mutation qui s’opèrerait par l’initiation. Pour ma part je ne connais personne qui se soit transformé en maçonnerie même si certains affirment le contraire…il faut bien entretenir le mythe et parfois la méthode Coué finit par fonctionner ! Non, la maçonnerie ne transforme personne. Elle permet par contre d’exploiter certaines de nos prédispositions au bien et d’attirer notre attention sur des potentialités cachées ; je trouve déjà cela extraordinaire pour ma part.

Vous espérez rencontrer en loges des hommes et/ou des femmes hors du commun, plus brillants, plus cultivés, plus tolérants ? Euuuh….pour imaginer ce que sont les franc-maçons vous prenez le train un jour de grand départ, vous regardez autour de vous et voilà, c’est la même chose ! En loge vous croiserez des personnalités brillantes et de sombres imbéciles, des Hommes tolérants et d’autres réfractaires à tout, des gentils et des méchants, en gros un panel digne d’IPSOS. Mais, là encore, tout n’est pas noir, vous rencontrerez des personnes que vous n’auriez pas croisées ailleurs, vous sympathiserez avec des hommes et/ou des femmes auxquels vous n’auriez pas adressé la parole dans un autre contexte et c’est absolument génial !

Si vous persistez dans votre démarche après avoir lu ce billet tout ira bien !

Fantômette

Une réaction ? Un commentaire ? Rejoignez nous sur le forum en cliquant ICI

Pourquoi entrer en FM ?

Quand je me suis rendue compte que je piétinais dans mes réflexions sur ce qui se vit autour de moi, dans le monde, je me suis demandée pourquoi,je ne parvenais plus à communiquer naturellement sur des sujets variés et souvent d’actualité, et ce avec mes proches. Parce que le monde change et que la souffrance de l’autre ou sa différence devient difficile dans une conversation.(racisme, migrant, indifférence…)
Parce que ma curiosité est énorme et que tout me chatouille d’apprentissage.Et que l’autre est dans mes pensées, surtout dans sa différence. Mes pensées semblent étranges aux yeux d’autrui, comme si je parlais une autre langue.

J’aimerais retrouver la communication, le respect de l’autre, l’écoute, l’envie d’échanger. Réfléchir, énormément. Penser différemment. Et vivre une véritable conversation. Je ne cherche pas un cercle d’amis, mais un groupe de personnes intéressées par plein de choses.

Car il est hors de question que mon esprit s’enferme uniquement sur mes curiosités et sans partage. Je souhaite réfléchir autrement, et plus seule à butiner quelques informations qui finalement s’éparpillent. Sans doute le besoin de poser mes pensées et d’aller au bout de l’une et puis de l’autre. Réfléchir autrement.En prenant le temps. Le temps d’écouter l’autre aussi. Surtout.

Me remettre en question aussi, sans crainte, mais en gardant mes pensées , …ou pas.
Tenter de pousser mes capacités vers le haut. Me sentir capable de partager mes idées dans le respect et dans l’échange.

Rencontrer ceux qui ont ce même désir. S’exprimer sans tabou sur des sujets les plus variés.
Et pouvoir ainsi transmettre aux autres ce partage avec d’autres mots, d’autres moyens. d’autres vécus aussi.

Petrouchka

Pour réagir, commenter ou enrichir, n’hésitez pas
rejoignez nous sur le forum en cliquant ICI